Devis Gratuit Rendez-vous Téléphonique
Demandez un devis sur mesure & gratuit!

Con Dao, un endroit qui mérite la visite?

Updated: 25/5/2018 | 6:45:57 AM

Si l’envie d’échapper aux hordes de touristes et au bruit incessant des villes vous prend, vous pouvez passer 3 ou 4 jours sur l’archipel de Côn Đảo au sud-est du Vietnam.

Contrairement aux autres îles que vous pourriez visiter lors de votre voyage au Vietnam, l’archipel de Côn Đảo est assez éloignée du continent. Longtemps délaissée dû à son lourd passé, l’île est devenue une destination particulièrement populaire auprès des voyageurs internationaux au cours des 10 dernières années, notamment grâce à son environnement préservé et ses paysages de carte postale. Elle reste cependant un havre de paix qui offre quiétude et tranquillité à quiconque aimerait la visiter. Pour profiter à fond de l’archipel, il est conseillé de la visiter entre Mars et Juin.
L’archipel de Côn Đảo et surtout son île principale, Côn Son, peuvent attirer autant les personnes désirant se relaxer et profiter des activités de plages tout comme les férus d’histoire, ou dû moins ceux qui aimeraient en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’archipel et, de façon plus générale, du Vietnam. Les grands amateurs d’histoire de la musique reconnaîtront par ailleurs sans doute le lieu de résidence du très grand Camille Saint-Saëns, qui résida à Côn Son en 1895 où il achèvera l’opéra Frédégonde.
D’un coté, vous pourrez donc profiter des activités de Farniente. Le parc national de l’archipel, reconnu comme patrimoine naturel et culturel du monde par l’UNESCO, se trouve sur l’île principale de Côn Son qu’il couvre en très grande majorité, terre et mer, et comprend de magnifiques plages sauvages desquelles vous pourrez effectuer diverses activités tel que de la pongée sous-marine pour admirer les barrières de corail. Si leur nombre est limité, elles sont restées sauvages, et les montagnes contre lesquelles certaines s’accoude crée d’incroyables paysages.
Plage de An Hai
Quelques plages qui valent le coup:
- Lo Voi – située à l’extrémité nord-est de la ville principale de Côn Son, la plage de sable blanc de Lo Voi est bordée de casuarina ;
- An Hai – situé au Sud-ouest de la ville principale de Côn Son, la plage de An Hai est facile d’accès ;
- La baie de Dam Tre – cette dernière est plus difficile d’accès. Il faut en effet, accomplir une randonnée à travers une jungle assez dense jusqu’à l’extrémité Nord de l’île de Côn Son, ce qui rend la baignade encore plus agréable. La route est dégagée, donc pas de problème pour s’y rendre, et l’eau de la lagune est cristalline, idéal pour faire de la plongée en apnée.
Autres activités tranquilles que vous pourrez faire sur place : visiter le marché de Côn Đảo avant 8h, un marché aux allures de bunker (du moins de l’extérieur) où vous pourrez goûter aux spécialités locales pour peu cher, ou les différents temples et pagodes, notamment le temple en l‘honneur de Phi Yen, femme de l’empereur Nguyen Anh qu’il aurait exilé sur l’île lorsqu’elle lui aurait déconseillé de demander de l’aide aux français lorsque ce dernier cherchait à asseoir son pouvoir sur le Vietnam en entier.
Le temple de Phi Yen
Et si vous souhaitez sortir un peu de la grande île principale pour visiter les autres îles bien plus petites de l’archipel, vous pouvez louer un bateau et rallier, par exemple Hon Bay Canh, deuxième plus grande île de Côn Đảo, où selon la saison vous pourrez assister à la ponte des tortues de mer dans le sable.
D’un autre coté, vous pourrez explorer l’île un peu plus en profondeur et en apprendre plus sur son passé colonial très fort. Vous pourrez effectivement effectuer des randonnées afin de découvrir la faune et la flore très variée que l’île a à offrir sur des chemins plus ou moins accidentés. L’île abrite en effet de nombreuses espèces tropicales que l’on voit rarement, tel que l’écureuil noir ou le Cyrtodactylus, un gecko aux doigts arqués. D’ailleurs, si la randonnée ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours louer une moto pour faire le tour de l’île en quelques heures. Vous pouvez vous procurer une carte de l’endroit aux bureaux du parc national qui réuni les différents chemins que vous pouvez prendre sur l’île et ce que vous pourrez découvrir. Vous pouvez aussi visiter les anciennes prisons politiques de Poulo Condor, non de Côn Đảo à sous le gouvernement français, prisons construites par le gouvernement français à l’époque des colonies dans lesquelles tout opposant politique était envoyé. Les conditions de vie dans ces prisons étaient inimaginables, les prisonniers torturés physiquement et psychologiquement, traités comme des esclaves et envoyés sur des chantiers pour travailler, et beaucoup de vietnamiens considèrent encore cet endroit comme l’”enfer sur terre”, une réputation qui contraste avec les paysages incroyables de l’île. Une partie des dépouilles des prisonniers morts à Poulo Condor sont enterré au cimetière de Hang Duong, où les locaux effectuent des pèlerinages afin de leur rendre hommage.
Les "cages tigres"
Différents moyens s’offrent à vous pour rejoindre l’île:
- prendre un avion depuis Ho Chi Minh Ville (45 minutes) ou depuis Can Tho ;
- prendre un bateau de Vung Tau (11h), bien moins cher mais bien plus long.